Qui suis-je ?

Mets les mots à leur place, à la tienne ils te placent. Sagesse arabe

Bienvenue sur mon site dédié à mes activités de psychologue !
Mon but est d’offrir à chaque personne qui vient me consulter un espace d’écoute et de réflexion, dans une atmosphère bienveillante et sécurisante. Je vois la consultation psychologique comme un temps de présence à Soi, une parenthèse que l’on s’offre dans un monde agité, un temps de recentrage salutaire pour se relier à son être intérieur. Il est important pour moi d’offrir un accueil chaleureux afin que chacun se sente à l’aise d’aborder les sujets qui lui tiennent à cœur.
Au gré d’une tasse de thé, laissons-nous flotter quelques instants hors du temps… Afin de retourner à notre quotidien en étant plus serein !

Ma pratique :
En plus des temps de parole indissociables de toute consultation psychologique, il m’arrive de proposer de travailler avec des approches psychocorporelles telles que l’hypnose, la méditation, le travail sur le souffle ou encore de proposer une séance de Reiki, lorsque les circonstances s’y prêtent et en fonction du motif de consultation. Cette dernière approche est particulièrement intéressante dans les cas de maladies lourdes et/ou chroniques, de dépression ou de traumatismes divers. Le corps est bien souvent mis de côté en psychothérapie, or, c’est à travers lui que se vivent nos émotions et s’inscrivent nos histoires de vie. A ce titre, il me paraît important d’avoir la possibilité de travailler avec ce précieux véhicule, afin de pacifier notre être dans sa globalité. C’est la raison pour laquelle j’aime définir mes accompagnements comme faisant partie du champ de la « psychologie intégrative ».

Mon parcours :
Parallèlement à ma pratique en cabinet privé, j’ai eu le plaisir d’exercer durant 5 ans à temps partiel dans le milieu scolaire auprès d’élèves en difficulté ou à besoins éducatifs particuliers. Actuellement, je me consacre entièrement à mon cabinet ainsi qu’à mon activité de psychologue consultante à la Clinique La Source à Lausanne, où j’interviens principalement auprès de patients oncologiques, mais également auprès de patients en détresse à la suite de divers problèmes de santé nécessitant une hospitalisation.
En 2020, je me suis engagée dans un cursus de formation postgrade en psychothérapie centrée sur la personne auprès du pcaInstitut, ceci dans le but d’obtenir mon titre de psychologue spécialiste en psychothérapie. En 2021, j’ai entamé une formation à la psychologie d’urgence auprès de la FARP. En parallèle, j’ai également animé un cours d’initiation à l’autohypnose pour Unisanté.

En juillet 2023, j’ai pris la décision d’arrêter ma formation postgrade en psychothérapie au terme du module 1 de cette dernière. En effet, celle-ci ne correspondait pas à l’état d’esprit d’ouverture que je cherche à insuffler dans ma pratique privée. À la place, j’ai décidé d’entamer un CAS en Médecine intégrative et complémentaire à l’hôpital et dans la communauté dispensé par la Haute École de Santé Vaud (HESAV) en janvier 2024.

Par ailleurs, je suis membre de l’Association Vaudoise des Psychologues (AVP) et de la Fédération Suisse des Psychologues (FSP).

Sarah Bezençon

FORMATIONS FSP

  • Master en psychologie de la santé, psychopathologie et anthropologie clinique (UNIL)
  • En cours de formation en psychothérapie centrée sur la personne (pcaInstitut)
  • En cours de formation à la psychologie d’urgence (FARP)
  • Divers séminaires à la FARP

FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES (ASCA ET AUTRES)

  • Diplôme de maître-praticienne en hypnose ericksonienne (IDCom)
  • Certificat de spécialisation en hypnose appliquée au domaine de la santé (IDCom)
  • Formation en cohérence cardiaque, accompagnement et soutien (IFEDO)
  • Formation en neurosciences appliquées aux métiers de l’accompagnement (ARCHE)
  • Formation complète en Reiki Traditionnel (ASCA)
  • Formation Aura Vision™ (IDCom)
  • Formation en Qi Gong médical (ASCA)

FORMATIONS DANS LE DOMAINE DES ÉTATS MODIFIÉS DE CONSCIENCE (DIVERS)

  • Apport des EMC dans le cadre de la préparation à la fin de vie (The Monroe Institute)
  • Yoga du rêve, pleine conscience du rêve et du sommeil (Awake Academy)

À la suite d’expériences psychiques apparues précocement durant ma petite enfance, je me suis passionnée très jeune pour tout ce qui a trait au développement de la conscience. En effet, du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été en quête de sens en cherchant à appréhender la nature profonde de l’esprit humain. Ainsi, dès l’âge de douze ans, j’ai commencé à lire des livres consacrés à la spiritualité et à l’ésotérisme, passant en revue des thèmes couvrant essentiellement le champ des expériences qualifiées de « mystiques », comme les expériences de mort imminente, la réincarnation, les expériences de sortie hors du corps, de télépathie, de rêve prémonitoire, de médiumnité, de maîtrise de l’énergie vitale, etc. Tout au long de mon parcours, je me suis efforcée d’explorer par moi-même les voies d’intériorisation consciente que sont la méditation, l’hypnose et les arts énergétiques, afin de comprendre les mécanismes en jeu dans de telles expériences. Mon cadre de références s’est principalement basé sur des ouvrages orientalistes issus de la tradition du Yoga, du Bouddhisme et du Taoïsme, ou ceux d’auteurs américains, tels que Robert Monroe, fondateur du Monroe Institute, qui a ouvert la voie à une exploration sérieuse et décomplexée des phénomènes inexpliqués en lien avec la conscience, et qui fut l’un des grands pionniers dans ce domaine de recherche.

Ce parcours a eu un impact conséquent sur ma vision de la vie et la manière dont j’aborde mes suivis. D’une part, j’ai rapidement éprouvé un fort besoin de me mettre au service d’autrui et, d’autre part,
au vu de mon système de représentation, il m’est difficile de m’enfermer dans un cadre de pensée unique et rigide, car mon expérience m’a appris qu’une des clés de l’avancement était de garder un état d’esprit ouvert à d’autres systèmes de pensées.

C’est la raison pour laquelle il me tient à cœur d’offrir un accompagnement psychologique qui prenne en compte l’individu dans toute sa singularité, dans un état d’esprit d’ouverture et de souplesse par rapport aux différents modèles thérapeutiques existant actuellement.

En filigrane de tout cela, mes pratiques méditatives m’ont apporté une bonne assise intérieure, m’aidant à traverser les vicissitudes du quotidien. Durant les quinze dernières années, j’y ai puisé force et réconfort dans les moments difficiles de ma vie. Pour mon bien-être, je recours quotidiennement à des techniques de recentrage comme une hygiène mentale dont je ne saurais me passer pour me sentir en harmonie avec moi-même et mon environnement. La pratique régulière d’approches méditatives comme le Reiki, le Yoga et le Qi Gong m’apporte l’ancrage nécessaire à l’exercice de mon activité de psychologue et nourrit mon être intérieur d’une spiritualité sans dogme, tout en ouverture et résolument ancrée dans la modernité.

Faisant encore trop souvent le grand écart entre deux paradigmes de santé qui cheminent en parallèle sans toutefois oser franchement se croiser (même si de belles améliorations ont vu le jour ces dernières années), il me paraît important d’expliciter mon positionnement en tant que professionnelle de la psychologie qui a choisi de placer les médecines complémentaires au centre de sa pratique privée, notamment du fait de mon recours assumé aux techniques énergétiques tels que le Reiki et autres systèmes de soins (Qi Gong, magnétisme, etc.) basés sur ce concept encore exotique sous nos latitudes « d’énergie vitale ».
En effet, en tant que psychologue, j’ai été formée selon les standards académiques en vigueur dans les universités. Cela signifie que ma formation de base se réclame du système de santé officiel et qu’elle répond aux exigences de ce dernier. Or, les professions de la santé obéissent à des règles strictes en matière d’efficience des prestations fournies, ce qui est évidemment une excellente chose.
Cependant, il en va différemment dans le cadre des médecines complémentaires. En effet, même si certains organismes comme l’ASCA ou le RME veillent à instaurer une déontologie professionnelle chez les thérapeutes agréés et contrôlent la qualité des formations dispensées dans ce domaine, force est de reconnaître qu’une bonne partie des approches complémentaires sont toujours considérées de manière railleuse par la médecine officielle ; à tort ou à raison d’ailleurs, telle n’est pas la question.
Le fait est que je me situe à cheval entre deux systèmes de santé, l’un officiel et institutionnalisé, l’autre toléré mais néanmoins marginal, et que cela reste parfois délicat de me positionner entre l’un et l’autre, surtout vu l’odeur de soufre qui entoure certains praticiens de l’énergétique. Cependant, j’ai choisi d’avoir ouvertement recours à ces pratiques, d’une part parce qu’elles me passionnent et, d’autre part, parce que j’ai été témoin de leur efficacité dans de nombreux cas (y compris sur moi-même). Ces approches constituent un étonnant moyen de se reconnecter avec son être intérieur et il serait dommage de ne pas y avoir recours sous prétexte qu’elles ne répondent pas aux critères exigés par la science.
En définitive, mon avis est que tout paradigme nous offre un contexte pour réfléchir, structurer notre pensée et notre pratique, d’autant plus que cela s’avère sécurisant d’avoir un cadre connu auquel se référer. Mais, à mon sens, il arrive un moment où il faut être capable de se distancer dudit cadre, fût-il officiel ou scientifique, afin d’élargir notre regard sur d’autres systèmes de soins, d’autres manières de faire, d’autres conceptions de la santé et de la maladie. Sinon, notre regard en vient à se figer et le cadre dans lequel on évolue habituellement se transforme en prison, devenant ainsi un frein à la découverte.
C’est la raison pour laquelle j’ai fait le choix d’explorer d’autres horizons thérapeutiques et que je tiens à rester totalement libre dans ma manière de concevoir l’humain, ne me réclamant d’aucune école de pensée, cultivant un état d’esprit d’ouverture et de curiosité à l’égard de techniques provenant d’autres cultures, même si celles-ci ne sont pas (encore) étayées sur le plan scientifique.
L’essentiel de ma pratique repose donc sur la complémentarité des approches et sur une pratique de la psychologie qui se veut intégrative.
L’approche intégrative permet de proposer des séances qui s’adaptent aux besoins particuliers de chacun, dans un état d’esprit d’ouverture et de souplesse par rapport aux différentes écoles de pensée en vigueur dans le domaine de la psychologie.
L’intérêt de cette approche est de rendre le consultant acteur de sa propre santé (celle-ci étant « un état de complet bien-être physique, mental et social », pour reprendre en partie la définition de l’OMS), en considérant sa problématique et les solutions possibles dans une perspective à la fois plus large et « dimensionnée ».
L’idée sous-jacente au modèle intégratif est d’exploiter la complémentarité des diverses approches existant dans le domaine de l’accompagnement, plutôt que de rester cloisonné dans une lecture monolithique de la (psycho)thérapie.
Ainsi, elle se pratique dans un état d’esprit d’ouverture et de souplesse en comparaison de certains cadres thérapeutiques considérés comme un peu plus rigides. Par conséquent, elle puise volontiers ses inspirations dans d’autres systèmes de pensée, tels que le paradigme « holistique » propre aux philosophies orientales, par exemple.

Flux Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Magnifique reportage de l’émission 36.9 sur la RTS au sujet de la médecine intégrative… la médecine du futur !🤩☯️ ... Voir plusVoir moins

Video image

Commenter sur Facebook

Bonne année 2022 à toutes et à tous !

« La plus grande des illusions, c’est de croire que l’être humain a des limites ! » Robert Allan Monroe
... Voir plusVoir moins

Bonne année 2022 à toutes et à tous !

« La plus grande des illusions, c’est de croire que l’être humain a des limites ! » Robert Allan Monroe

Commenter sur Facebook

bonne année 🎉espérons meilleure

Très bonne année à toi aussi Sarah 🥂🌹

Excellentes fêtes de fin d’année à tous ! Love and light !💓✨🙏🏻 ... Voir plusVoir moins

Excellentes fêtes de fin d’année à tous ! Love and light !💓✨🙏🏻

Commenter sur Facebook

La gratitude et le pardon, forme de sapin oblige, prennent une place peu importante tout en bas de l’échelle. Peut-être parce qu’ils sont compliqués à cerner…👍😘❤️ Bonne fête, Sarah!

Belles Fêtes de fin d année à toi aussi. Gros bisous😘

La dualité de la vie...☯️🙏🏻✨ ... Voir plusVoir moins

La dualité de la vie...☯️🙏🏻✨
Charger plus